Eau potable

Tarification

Adaptation des redevances pour l’eau potable et les eaux usées avec effet au 1er janvier 2019

L’accès à l’eau potable est un droit fondamental de l’être humain. Dans le souci de garantir aux citoyens de la Ville de Grevenmacher l’accès à une eau potable de haute qualité, et dans le cadre de la protection de l’environnement, la commune a effectué pendant les dernières années et continuera à effectuer les investisse- ments nécessaires relatifs à la protection des sources, l’entretien des réseaux des conduites d’eaux et d’eaux usées. En outre depuis septembre 2018, la station d’épuration du SIDEST à Grevenmacher est opérative.

Le montant des investissements réalisés par l’administration communale dans les infrastructures depuis 2013 s’élève à 3.075.000.-€. La dernière adaptation de la redevance pour l’eau potable remonte à 2009 et celle pour l’eau usée à 2010.

La loi modifiée du 19 décembre 2008 relative à l’eau, exige que les coûts des services liés à l’utilisation de l’eau, y compris les coûts pour l’environnement et les ressources sont supportés par les utilisateurs en tenant compte des principes de l’utilisateur-payeur et du pollueur-payeur. Afin de se conformer aux dispositions légales, le conseil communal s’est prononcé en date du 21 décembre 2018 sur les nouvelles tarifications comme suit:

 I. Redevance d’eau destinée à la consommation humaine:

La redevance couvre l’ensemble des charges liées à la concep- tion, la construction, l’exploitation, l’entretien et la maintenance des infrastructures nécessaires à la fourniture d’eau.

  • La redevance se compose d’une partie fixe annuelle par compteur et d’une partie variable, fonction de la consommation an- nuelle, fixées comme suit:
Ménages privés Part fixe (€/mm/an HTVA) Part variable (€/m3 HTVA)
Nouveau tarif à p. 01.01.2019 11,20 /mm de diamètre/an 3,20 €/ m3
Ancien tarif avant 01.01.2019 0,52 /mm de diamètre/an 3,19 €/m3

 

 

II. Redevance pour eaux usées (assainissement):

La redevance se compose d’une partie fixe annuelle par compteur et d’une partie variable, fonction de la consommation annuelle, fixées comme suit :

  • La partie fixe est proportionnelle au nombre d’équivalents habitants moyens (EHm). Les valeurs d’équivalents habitants moyens ont été déterminées par l’Administration de la gestion de l’eau.
  • La partie variable est proportionnelle au volume d’eau provenant de la distribution publique prélevée par l’utilisateur ou déterminée à l’aide d’un dispositif de comptage, dans les cas où un tel dispositif a été mis en place par l’utilisateur.
Ménages privés Part fixe (€/mm/an HTVA) Part variable (€/m3 HTVA)
Nouveau tarif à p. 01.01.2019 11,20 /mm de diamètre/an 3,20 €/ m3
Ancien tarif avant 01.01.2019 0,52 /mm de diamètre/an 3,19 €/m3

 

III. Exemple:

Ménage moyen (deux adultes, un enfant) avec raccordement DN20 et d’une consommation en eau potable de 120m3/an et d’une charge polluante de 2,5 EHm/an.

A titre de comparaison, un fumeur qui fume 3 paquets de cigarettes par semaine (un paquet de cigarettes est vendu en moyenne à 5,30.-€) dépense par conséquent environ 830 Euros par an pour ses cigarettes.

La prochaine facturation (pour la période de janvier 2019 à mars 2019) tiendra compte de la nouvelle tarification.

Le collège échevinal lance par la présente un appel à économiser l’«or bleu» si précieux et vous remercie de votre compréhension et de votre collaboration.

 Ancienne tarification (avant 01.01.2019)  Nouvelle tarification (à partir 01.01.2019)
Eau potable  
 Part fixe 10,4 €/an (TVAC 3%)  Part fixe  230,72 €/an (TVAC 3%)
 Part variable 382,8 €/an (TVAC 3%) Part variable 395,52 €/an (TVAC 3%)
 Eau usée
 Part fixe  néant  Part fixe  26,5 €/an
 Part variable 267,6 €/an  Part variable  336 €/an
 Total 660,80 €/an  Total 988,74 €/an

Qualité de l’eau

L’eau potable

L’eau est le principal composant de notre alimentation. L’être humain, composé à plus de 60% d’eau, consomme, lors de son activité quotidienne, deux litres et demi de ce précieux liquide, qu’il absorbe soit par la nourriture, soit par les boissons. Un être humain peut vivre plusieurs semaines sans apport de nourriture, mais ne vit guère plus de trois jours sans apport d’eau.

L’Organisation mondiale de la Santé évalue les besoins journaliers en eau potable de chaque personne à 100 litres.

L’eau potable doit répondre à des normes très strictes, fixées par le règlement grand-ducal du 7 octobre 2002 relatif à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, basé sur une directive européenne.

Résultats d’analyse

Dureté de l’eau

L’eau contient, en fonction de son origine (eau souterraine ou eau de surface) et son point de captage (contexte géologique), différents sels minéraux et autres composants à des concentrations variables. Ainsi plus une eau contient du calcaire, plus elle est « dure ». Souvent les consommateurs ont une image négative du calcaire dissout dans l’eau, en raison des dépôts qu’il produit dans les appareils et les installations quand une eau « dure » est chauffée. Cependant, bien que néfaste pour les installations, le calcaire est bénéfique pour l’être humain.

Dureté totale

Appréciation

Domaine I eau très douce
0-9 °fr; 0-5 dH
Domaine II eau douce
9-16 °fr; 5-9 dH
Domaine III eau moyennement minéralisé
16-23°fr; 9-13 dH
Domaine IV eau dure
23-36°fr; 13-20 dH
Domaine V eau très dure
>36°fr; >20 dH

Une copie du bulletin d’analyse le plus récente peut être demandé par chaque citoyen auprès de l’administration communale de la Ville de Grevenmacher afin de vous renseigner sur la qualité de l’eau potable distribuée.